Présentation des Acteurs (1/3): Velocita

Sous ce nom bien latin agit une entreprise britannique, elle-même filiale du fonds d’investissement américain Riverstone, qui place ses actifs aux Îles Caïman, paradis fiscal bien connu. Pour se donner une couleur locale, Velocita constitue, en France, des sociétés reliées chacune à un projet éolien en particulier.

Elle s’apprête à reproduire à la Côte d’Armont le même montage que celui proposé pour un autre parc éolien dans le Doubs, à proximité des Salines Royales d’Arc-et-Senans. Elle y a constitué la société « Energie des Deux Vallées SAS » afin de promouvoir un parc éolien non loin de ce site classé au Patrimoine mondial de l’Unesco. Difficile à faire passer, mais Velocita et Opale ont des arguments : ils font miroiter la création d’emplois et la participation des citoyens. Ça marche auprès des élus locaux, surtout si le Conseil général appuie…

Qu'en pensez vous? N'hésitez pas à poster vos commentaires - Cet article vous a été utile? Partagez le! 


Écrire commentaire

Commentaires : 0