Plusieurs projets de parcs éoliens de Velocita font l’objet de recours ou d’oppositions des citoyens.

L’association « Vent contre nature » s’oppose au projet de deux parcs éoliens sur les communes de Gudas et Malléon, un projet porté par la société « Energies des Collines d’Ariège SAS », filiale de la société d'éoliennes Velocita. Ce projet a été retoqué par la Préfecture de l’Ariège en mars 2015. Pourquoi?:

  1. problèmes par rapport à l’aviation civile 
  2. atteinte forte aux paysages 

Les parcs étant visibles depuis de nombreux sites et monuments historiques. Un membre actif de cette association interrogé fin octobre 2016 pointe du doigt cette pratique douteuse conduite par la société Opale : faire passer une simple consultation pour une enquête publique.

 

Opale est également la société promotrice d’un projet de parc éolien concernant notamment la Commune de Saulnot (70) situé à 30 km au nord de Clerval. Statut actuel du projet : étude environnementale en cours, mât de mesure déjà posé actif jusqu’en mars 2017 (mesures de la force du vent en cours). Un représentant de l’association « Que du vent 70 » met en avant une pratique d’infiltration conduite par Opale : lors d’un vote à huit clos ne concernant que le conseil municipal de Saulnot, le maire a choisi de laisser les représentants d’Opale participer au vote : une pression supplémentaire exercée sur les membres du conseil municipal. Ce « vice de forme » a été dénoncé par l’association et relayé dans la presse locale.

Qu'en pensez vous? N'hésitez pas à poster vos commentaires - Cet article vous a été utile? Partagez le! 

Écrire commentaire

Commentaires : 0