"Non au projet éolien" versus "Oui aux éoliennes citoyennes" - Réponse à nos lecteurs

La remarque suivante nous a été communiquée:

Il nous semble que l'association ADCA devrait revoir la présentation de son site. 

On ne pas dire "Non au projet éolien de la Côte d’Armont (Doubs) situé à moins de 1500 mètres des maisons!"  tout en disant " OUI aux éoliennes citoyennes respectant les normes".

Nous y répondons:

 

L’ADCA dit “non au projet éolien” spéculatif tel qu’il est actuellement mené par des entreprises dont le seul objectif est la rentabilisation à très court terme d’un investissement dans des éoliennes, grâce notamment à des aides publiques. Car dans le cas présent, c’est la population locale qui subit les inconvénients sans en retirer le moindre avantage. 

A l’inverse, nous encourageons les éoliennes citoyennes: celles-ci sont installées par une société coopérative regroupant tous les citoyens concernés qui souhaitent investir et qui récolteront les dividendes de l’exploitation du parc éolien. Dans ce modèle, les habitants peuvent eux-mêmes décider de la distance à laquelle ils implantent les aero générateurs au lieu d’être placés devant le fait accompli par des sociétés étrangères. Nous ne sommes pas opposés au développement de l’énergie éolienne par principe: il est évident que nous devons préparer l’après-pétrole et l’après-nucléaire. Mais pour le bien des habitants, pas celui de spéculateurs cyniques.

 

Encore merci pour votre réaction et à bientôt dans cet espace entre autres.

Écrire commentaire

Commentaires : 0