Vidéo "Vivre dans une maison près d'une éolienne verticale"

Lors de l’Assemblée d’information de l’ADCA, des citoyens de la région impactée par les parcs éoliens de la Côte d’Armont et des Monts du Lomont se sont exprimés à propos des inconvénients qu’ils subissent suite à la proximité d'une éolienne verticale de leur habitation.

Témoignage de l’un d’eux sur sa vie depuis qu’une éolienne verticale fonctionne près de chez lui.

Episode 1

Une éolienne verticale à proximité peut concerner n'importe quel habitant

Les habitants de Fontenelle-Montby en ont marre. Ce village de 44 maisons est situé à moins d’un kilomètre des éoliennes et en subit de plein fouet les inconvénients. Pas moins de 19 plaintes ont été déposées à la DREAL par des habitants du village. Cela signifie que près de la moitié des Fontenellois se sont manifestés!

Il semblerait que dans les cas qui nous occupent, le principe de précaution, qui devrait prévaloir pour chaque éolienne verticale, n’a pas été appliqué. 


C’est aussi l’occasion de rappeler aussi le principe de responsabilité consacré par l’article 1382 du Code civil: « Tout fait quelconque de l'homme, qui cause à autrui un dommage, oblige celui par la faute duquel il est arrivé à le réparer. Le propre de la responsabilité civile est de rétablir aussi exactement que possible l'équilibre détruit par le dommage et de replacer la victime dans la situation où elle se serait trouvée si l'acte dommageable n'avait pas eu lieu ».

Implanter une éolienne verticale doit respecter les dispositions légales

Un paragraphe que les élus de la région feraient bien de méditer lorsqu’ils accordent, sans concertation, des permis d’exploitation pour des fermes éoliennes potentiellement nuisibles pour les habitants. 

Il est temps que les riverains se mobilisent pour faire valoir leur droit à la parole face au projet d'une éolienne verticale (ou de nombreuses éoliennes), à la santé et à la préservation du patrimoine de leur région.

Cet article et sa vidéo vous ont-ils intéressé?

N'hésitez pas à les partager et à nous laisser vos commentaires ci-dessous.

Écrire commentaire

Commentaires : 0