Le Doubs dit "Non à la Politique Eolienne Industrielle"

Le sondage de l’Est Républicain sur la perception de l'option eolienne terrestre par les habitants s’est clôturé sur un score sans appel: 22% POUR une politique eolienne à Besançon (Doubs), 76% CONTRE et 2% d’indécis. C’est assez tranché et cela souligne l’écart énorme entre les choix opérés par les pouvoirs publics et l’avis des riverains du Doubs.

Certes, le sondage est un peu biaisé par le fait que la question, telle qu’elle est posée, présuppose que ceux qui s’opposent à une politique eolienne dans le Doubs sont d’office partisans du nucléaire:

«Soyons réalistes ! Non seulement ça gâche le paysage mais en plus, ça ne remplacera jamais l’énergie atomique.» nous dit un de nos lecteurs sur le fil Twitter de l'ADCA.

Une volonté eolienne inadaptée au Doubs

 Quand on sait que les frais engagés par EDF pour «sécuriser» les centrales vieillissantes dans lesquelles des pièces maîtresses ont été fabriquées sous-normes, s’élèvent à… 50 milliards d’euros (Le Canard Enchaîné, 15/03/2017, page 5), le contribuable est en droit de se poser quelques questions. Là n'est pas le débat, mais pour la crédibilité de notre action, il vaut mieux éviter les amalgames. Nous savons que le lobby nucléaire est très actif sur les réseaux sociaux et qu’il diffuse notamment des arguments qui, contrairement aux nôtres, ne tiennent pas la route.

 

Il reste qu’en effet, une très large majorité de citoyens sont opposés à l'extension eolienne galopante et au projet de faire du Doubs et de la Franche-Comté, région la moins venteuse de France, la plus importante implantation eolienne du pays.

Comme aurait dit Thierry Le Luron, c’est mieux qu’un référendum! 

Une eolienne a des inconvénients qu'il faut considérer

Les inconvénients réels – bruit, accidents, nuisances visuelles et paysagères, troubles sanitaires, incertitudes sur le démantèlement… - devraient interpeller nos autorités et les pousser à reconsidérer la place qu’ils accordent à l’éolienne industrielle dans le mix énergétique du Doubs. Trop souvent, les pouvoirs locaux se laissent séduire par la promesse de rentrées financières à court terme, sans se préoccuper des inconvénients de l'eolien et de ses risques à long terme. Le sondage de l’Est Républicain survient à point nommé pour le leur rappeler!

Dans la même ligne, l'ADCA organise une pétition contre une nouvelle implantantion eolienne sur la Côte d'Armont. SVP, aidez-nous, signez la ci-contre.

L'actualité eolienne dans le Doubs et en France vous intéresse? N'hésitez pas à nous laisser votre commentaire ci-dessous et à faire passer le message en partageant cet article


Écrire commentaire

Commentaires : 0