Non à l'idée d'aérogénérateur industriel à Besançon

 De nombreux habitants de maisons proches des parcs éoliens spéculatifs du Doubs sont venus faire entendre leur voix à Besançon. Ainsi que ceux qui se trouvent en ligne de mire des prochains projets d'aérogénérateurs annoncés dans le Doubs. Dès lors qu'ils n'ont pas été consultés avant le lancement du projet, ils se donnent les moyens d'interpeller les pouvoirs publics.

Non à l'aérogénérateur à Besançon dans le Doubs

Aérogénérateur? beaucoup d'habitants du Doubs manifestent

 Leur sentiment est d'avoir été pris pour quantité négligeable. Nous n'avons toujours pas de réponse valable à cette lancinante question: pourquoi avoir choisi le Doubs, une des régions les moins venteuses du pays, pour y concevoir le projet d'installer "le plus grand complexe aérogénérateur de France"? Et ce, sans consulter les citoyens?

Nous attendons les réponses des élus quant à ces projets d’éoliennes conclus avec des industriels de surcroît étrangers et nichés dans les paradis fiscaux.

Le "non à l'aérogénérateur industriel" de Besançon au JT de FranceTV

Avantages et inconvénients

 On nous a fait miroiter les avantages des projets éoliens, mais on nous en a caché les inconvénients. Il est grand temps que l’on dise la vérité quant à ces champs d’aérogénérateurs situés à deux pas de nos maisons. Nous avons le sentiment que la seule voix qui perce, c’est celle des promoteurs et des spéculateurs. Bien sûr, l’argument de la “transition énergétique” et des énergies renouvelables peut s’entendre. Mais il ne justifie pas que l’on expose les populations à des dangers que l’Académie de Médecine a reconnus comme réels en affirmant qu’ils n’existent pas.

L'Est Républicain résume la réaction face aux projets éoliens dans le Doubs

Article non eolien dans le doubs besancon
Cliquez sur l'image pour lire l'article

L'Est Républicain, 26 mars 2017, p7

Le rendement d'un aérogénérateur est discutable

L’impression qui prévaut, c’est que l’on privilégie l’énergie éolienne au détriment des autres énergies renouvelables. Or, il est établi que la réponse au réchauffement climatique se structure en deux temps:

  1.  un mix de sources d'énergie renouvelables différentes avec les sources d’énergie classiques (nucléaire, charbon…) 
  2. une réduction progressive de la part du nucléaire et des centrales à charbon couplé au développement des capacités de stockage des énergies renouvelables telles que l'éolien, et des smart grids

C'est ainsi qu'on pourra répondre aux exigences de la transition énergétique. La rage aveugle à implanter des capacités éoliennes démesurées ne répond, selon nous, qu’à une logique marchande et spéculative de multinationales. Elles sont nichées en Chine, aux Îles Caïmans et au Royaume-Uni et qui évadent ainsi l’argent du contribuable français. Et le contribuable français, il en a assez de se faire berner!

Cet article vous a intéressé? N'hésitez pas à le commenter et à le partager 

Écrire commentaire

Commentaires : 0