Energie eolienne: tempête citoyenne dans le Doubs

Télécharger
Aux Candidats 3ème Circonscription Doubs
Document Adobe Acrobat 1.1 MB

Un élu de Chaux-les-Clerval vient d’adresser un  courrier à tous les candidats aux législatives dans  le Doubs, dont vous trouverez copie ci contre. Histoire de cerner leur perception de l’energie eolienne et, plus particulièrement, ce qu’ils pensent de la situation actuelle dans laquelle un opérateur privé, Opale Energies Nouvelles, est en situation de monopole pour exploiter des marchés soutenus par de l’argent public.


L'ADCA a adressé ce courrier aux candidats de la troisième circonscription du Doubs.

Par ordre alphabétique: Frédéric Cartier (LR), Karine Comas (UPR), Christian Driano (LO),  Christophe Espolio (FI), Odile Joannès (EELV), Sidonie Marchal (PS), Bruno Patois (AEI), Denis Sommer (LRM) et Loup Viallet (FN).

La lettre se fait également écho des préoccupations de l’entreprise Delfingen, qui pourrait se voir contrainte de déménager si la présence des éoliennes placées trop près des bâtiments devait empêcher son expansion. Compte tenu du nombre d’employés de cette société dans les villages voisins, ce serait une très mauvaise chose pour la population. 

A ce stade, les réponses à cette lettre ouverte n’affluent pas. Le sujet est sans doute trop sensible ou trop délicat, à moins que l’état d’avancement des choses ne fasse qu’aucun candidat ne souhaite monter au créneau et risquer de se mettre en porte-à-faux avec la préfecture ou le Conseil régional.

À ce sujet, signalons que ce dernier vient de lancer une consultation de la population sur les «enjeux de la transition énergétique en Bourgogne-Franche-Comté». Pour y prendre part et y évoquer la question de l’energie eolienne, suivez ce lien!

Energie eolienne citoyenne

Seule la candidate EELV a répondu à l’élu, pour dire que tout comme nous, elle soutenait les initiatives d’energie eolienne citoyennes, dans lesquelles elle semble active en Franche-Comté. Cela ne nous rassure guère, d’autant que cette candidate a peu de chance d’être élue. 

Comme vous le lirez, cette interpellation des candidats est très claire, optant pour un discours rationnel plutôt que partialement militant. Elle privilégie un examen global d’une situation couvrant bien davantage que notre petit village gaulois. 

Energie eolienne au deuxième tour (de pale) ?

Il faudra sans doute attendre le deuxième tour des législatives pour faire tourner le vent en faveur d’une réponse à nos interrogations. Mais si les pales chargées de porter notre message aux candidats sont aussi parcimonieuses que celles des aérogénérateurs de Velocita et consorts, nous n’avons pas fini de devoir souffler sur les braises!

Merci de partager cet article pour nous aider à obtenir des réponses

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Sophie Philippe (samedi, 10 juin 2017 14:58)

    A ce jour seul 3 candidats ont répondu: Karine Coma, Odile JOANES et Bruno PATOIS. Le candidat "En Marche": Denis Sommer n'a pas répondu.