Energie Eolienne: qu’en dites-vous, messieurs les candidats?

Mise à jour du 15 juin à 19h

Quelle est la position de nos finalistes sur l'energie eolienne à la Côte d'Armont et dans le Doubs? En cette très officielle «Journée du Vent», le 2e tour des législatives se prépare. Dans la 3e circonscription du Doubs, deux candidats restent en lice: Frédéric Cartier (LR) et Denis Sommer (LREM).

Rebattre les cartes de l’energie eolienne dans le Doubs

Le courrier adressé à l’ensemble des candidats du premier tour à propos de leur position sur l’énergie éolienne dans le Doubs n’a pas produit un retour mirobolant de leur part. Le sort des 200 employés de l'entreprise Delfingen basée à Anteuil est pourtant en jeu dans ce dossier!

 

M. Cartier a très poliment répondu ceci:  «Tout d'abord, je me permets de vous confirmer mes propos téléphoniques de ce jour, à savoir: n'étant plus élu de ce secteur, je n'ai jamais été associé à ce projet et je n'étais pas à la réunion d'Anteuil. Je raccroche à l'instant avec monsieur Bernard Streit, avec lequel nous avons beaucoup échangé. J'ai pris avec lui un engagement, si je suis élu, de mettre l'ensemble des élus autour de la table et avoir un retour avec l'ensemble des personnes concernées, avec un seul objectif: le maintien de l'usine Streit. Notre territoire ne peut se permettre son départ

Voilà un positionnement qui a le mérite d’être clair, et l’on comprend que, peu familier du dossier, M. Cartier reste prudent. Toutefois, on sent une volonté de prendre le problème de l'energie eolienne à la Côte d'Armont et dans le Doubs à bras-le-corps.

LREM: combien de divisions sur le front de l’energie eolienne?

Du côté de M. Sommer, les nombreuses relances (courrier, courriel, Facebook, Twitter) adressées au candidat de La République en Marche et à son entourage n’ont pas généré de réponse directe. Un contact Facebook a obtenu une réaction de sa part, mais qui ne répond pas réellement à l’interpellation de l’ADCA  elle consiste à dire qu’il n’a pas connaissance du dossier. Il précise néanmoins à ce contact Facebook : “Le sujet des éoliennes et de la nécessaire concertation (avec les populations, leurs représentants et les entreprises impactées) a été abordé lors de notre réunion publique à Clerval.” 

Pas vraiment de quoi répondre aux questions qui préoccupent les habitants de la 3e circonscription du Doubs, mais l’ADCA ne manquera pas de relancer le dialogue sitôt connu le nom du nouveau député. En espérant qu’il se familiarise rapidement avec cette matière si particulière.

 

L’ADCA espère qu’à cet égard, l’élu de cette circonscription voudra s’informer sur la réalité du terrain en matière d’énergie éolienne et qu’il rencontrera les différents acteurs – dont les associations citoyennes.

En effet, la question de l’energie eolienne est complexe lorsqu’on en ignore les arcanes. Nous savons que les producteurs d’energie eolienne spéculatifs s’y entendent pour emballer leur produit sous un vernis appétissant pour les élus: promesses de retombées fiscales, revenus fonciers, création d’emplois, etc.

 

Nous savons bien que c’est souvent… du vent, mais ça marche!

M. Sommer, vous pouvez encore nous donner votre avis sur l'energie eolienne dans le Doubs

 À force de nous tenir en haleine, les habitants du Doubs risquent l’hyperventilation!

Cette mise à jour de notre article du 14 juin fait suite à un premier appel, que vous lirez ici. N'hésitez pas à nous laisser vos commentaires, nous aurons à cœur d'y répondre

Écrire commentaire

Commentaires : 0