Energie eolienne: le projet rejeté à Anteuil (Doubs)

Le 30 juin dernier, les élus d’Anteuil (Doubs) se sont prononcés à une écrasante majorité contre le projet de ferme éolienne de la «Côte d’Armont».

Une victoire pour l’ADCA qui milite depuis des mois pour que les développements d’energie eolienne se fassent en réelle concertation avec les citoyens. Une victoire pour vous tous qui nous suivez et nous supportez depuis le début. Mais que va-t-il se passer maintenant à Clerval?

De toute évidence, notre approche n’est pas dans les habitudes d’industriels comme Velocita et Opale Energies Naturelles, omniprésents dans le Doubs, et plus généralement en Franche-Comté. Il convient de saluer le courage des élus de l’entité qui ont su prêter l’oreille aux citoyens et résister aux sirènes sonnantes et trébuchantes des industriels spéculateurs.

Le parc d’energie eolienne décapité, les Clervalois sont au pied du mur

Les deux aérogénérateurs prévus sur le territoire d’Anteuil ne seront donc pas érigés, au grand soulagement des habitants et de l’entreprise locale. Il se peut que cette décision remette en cause tout le projet de la Côte d’Armont, puisqu’un parc d’énergie éolienne n’est rentable qu’à partir d’un certain nombre de mâts. 

 

Mais il n’y a pas que cela qui change; dans le projet initial, l’accès au parc se faisait par la commune d’Anteuil. Ce n’est évidemment plus d’actualité et tout le poids des nuisances repose à présent sur les épaules des Clervalois. 

Au menu:

  • l’accès au chantier par des norias de camions traversant le village
  • un surcroît de déboisement de zones naturelles sur le territoire de Clerval s’il faut ajouter des mâts
  • la distance réduite entre les éoliennes et l’école du village
  • les risques pour la santé des enfants qui y sont liés…
Energie eolienne citoyenne sur Twitter ADCA
Apprenez des autres!

Tout comme ceux d'autres associations de riverains face à des projets d'energie eolienne industrielle, le compte Twitter de l’ADCA relaie tous les jours ce genre d'événements dans d’autres village: n’hésitez pas à les suivre pour vous faire une idée assez précise de ce que cela peut représenter.

Tout cela pour un retour financier ridicule au regard des bénéfices plantureux qu’en escomptent les industriels.

L’energie eolienne, un élément du mix

Quoi qu’il advienne, il est probable qu’une nouvelle étude de risques et d’impact sera nécessaire, puisque le profil du projet d’énergie éolienne de la Côte d’Armont est considérablement modifié. 

De quoi permettre aux Clervalois de s’organiser et de mesurer les avantages et inconvénients d’avoir 5 éoliennes géantes (ou davantage) au-dessus de leur village… Et surtout, de réfléchir à des alternatives en matière d’énergies renouvelables.

Le Doubs est l’une des régions les moins venteuses de France. Par contre, il présente des possibilités bien moins invasives que l’energie éolienne, déjà pléthorique, comme l’hydraulique ou le photovoltaïque qui sont au point mort dans la région. 

Or, on sait que les énergies renouvelables ne peuvent fonctionner que dans le cadre d’un mix des différentes sources de production.

Mais sans doute que les autres énergies alternatives sont moins rentables pour les spéculateurs que l’énergie éolienne…

Cet article peut -il informer vos connaissances? N'hésitez pas à le leur partager!