Alerte à l’aérogénérateur dans le Doubs!

Aérogénérateur en plus dans le Doubs
L'Est Républicain, 12/05/2017

Des articles fort intéressants sont récemment parus à propos de nouveaux projets éoliens dans le Doubs.

 

Leur lecture est édifiante, tant en ce qui concerne les méthodes d’Opale que la résistance des populations contre ce énième projet éolien...

On évoque ici le parc d’aérogénérateur envisagé (comme s’il n’y en avait pas encore assez!). sur le massif de la Dame Blanche, qui domine la vallée de l’Ognon, au nord de Besançon (Doubs).

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’histoire repasse les plats.

L’ aérogénérateur classé à l’Unesco?

Télécharger
L'Est Républicain 12.05.2017
Des remparts ou non contre les éoliennes
Document Adobe Acrobat 825.1 KB

On peut lire à propos de l’étude préalable effectuée, ô surprise, par Opale, cette fois-ci associée à Engie Green.

Premier élément mis en exergue, la co-visibilité avec la Citadelle de Besançon, dont les fortifications sont classées au patrimoine mondial de l’Unesco. "Il ne s’agit pas en soi d’un obstacle rédhibitoire... De nombreuses protections patrimoniales existent mais aucune distance d’éloignement n’a été arrêtée et l’Unesco n’a pas vocation à s’opposer à tel ou tel projet", dispose l’étude.»


Un aérogénérateur sur site classé Unesco dans le Doubs

Bref, on s’assied sur la valeur patrimoniale et la richesse paysagère en usant d’un argument complètement absurde. Comme si c’était l’Unesco qui devait décider si on peut implanter un aérogénérateur en vue d’un site classé!

 

Opale est une nouvelle fois en état de conflit d’intérêts étant juge et partie (étude + réalisation).  On voit bien ici le peu d’intérêt que cette société porte au patrimoine, aux paysages et à l’avis de la population en général, pourvu que son business puisse prospérer sans obstacle et ses éoliennes s’implanter en toute impunité.

Participation citoyenne du Doubs bafouée

Du reste, Marie-Christine Chanez, Présidente de l’Association des Doubs amis de la Dame Blanche, n’y va pas par quatre chemins: «Cette étude n’est pas sérieuse! Comment les maires des communes concernées peuvent-ils se faire un avis objectif à partir de ce document? Véritablement, ces conclusions font montre d’un très grand nombre d’approximations. […] On sent que le plus urgent pour Opale, c’est de faire signer les maires, que ceux-ci prennent une délibération, pour ensuite avoir les coudées franches.» 

Ça ne vous rappelle rien? Les communes changent, les méthodes restent les mêmes. Tant que les maires se laisseront aveugler par la promesse de quelques milliers d’euros, la participation citoyenne à ces projets d’aérogénérateur qui concernent toute la population du Doubs sera bafouée.

Opale: la finesse d’un aérogénérateur

Le papier de l’Est Républicain nous gratifie aussi d’une interview des responsables d’Opale, Jean-Pierre Laurent et Xavier Degois – que nous connaissons bien. Et le moins qu’on puisse dire est qu’ils ne font pas dans la diplomatie fine. Lisez plutôt :

débat sur l'aérogénérateur dans le doubs
Déclaration de la société éolienne Opale pour l'Est Républicain, mai 2017

Cette déclaration est proprement ahurissante.

Outre qu’Opale se présente implicitement et sans rire comme le promoteur de l’intérêt collectif, il s’étonne que les opposants « ne proposent rien ». Mais ils n’ont rien demandé non plus! Quant à évoquer le jugement des enfants sur leurs parents, on croit rêver.

Les gens d’Opale ont-ils seulement lu nos arguments? C’est précisément pour préserver la santé de nos enfants, leur patrimoine immobilier et paysager que nous recommandons, non pas d’abandonner les projets d’aérogénérateur comme Opale essaie de le faire croire, mais de les planifier à distance respectable des maisons, des sites classés et des entreprises. Et que dire, enfin, de l’affirmation selon laquelle nous refuserions un projet d’énergies renouvelables « sans aucun motif valable »  

  • La santé, pas un motif valable?
  • La ruine des paysages et des sites touristiques classés, pas un motif valable?
  • L’absence de concertation avec les citoyens, pas un motif valable?
  • La perte de valeur patrimoniale, pas un motif valable?
  • Le flux d’argent public vers des spéculateurs financiers étrangers, pas un motif valable?

Aérogénérateur: allô, Hulot?

Opale se moque de nous. Un tel mépris ne fait que renforcer notre détermination.

D’ailleurs, de plus en plus de maires ne sont pas dupes, comme le stipule bien l’article. Si Philippe Courtot, maire de Champoux, et Jean-Claude Contini, maire de Venise, tempèrent et jouent la montre, les autres affichent clairement leur solidarité avec les citoyens qui estiment, de bon droit, qu’il existe des sites en suffisance qui soient suffisamment éloignés des villages que pour y implanter des éoliennes sans susciter de contestation. 

Et vous qu'en pensez-vous? Donnez-nous votre avis!

Écrire commentaire

Commentaires : 0