L'ADEME et l'energie eolienne terrestre

article sur l'eolienne de l'ADEME

Tout va très bien, madame la marquise

L’ADEME vient de publier le nouveau numéro de son magazine en ligne ADEME&Vous, qui propose un dossier consacré à l'energie eolienne. Son titre: L’éolien, une carte à jouer pour les territoires!

À travers quatre articles, l’ADEME dresse un inventaire en tous points positif sur l’energie du vent. L'ADCA s'insurge...

 

L'energie eolienne sans aucun inconvénient

Aucune mention du mot « santé », aucune mention du mot « paysage ». N’y aurait-il donc aucun inconvénient? On préfère écrire que «Considérée comme un important contributeur de la transition énergétique depuis plusieurs années, l’energie eolienne française confirme son rythme de développement sur terre comme en mer. Innovations, impacts environnementaux et économiques, modalités de financement… 20 ans après le début du programme  d'energie eolienne français, coup de projecteur sur les 12 GW d’éolien installés dans l’Hexagone, à l’heure où la réforme territoriale la place plus que jamais au cœur des enjeux des collectivités.»

Le bonheur, quoi.

La rentabilité de l'energie eolienne est assurée… Pour qui?

Quant aux interlocuteurs choisis pour témoigner, ils sont aux anges: tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes. On lit ainsi l’avis d’un élu local qui déclare tout de go: «Nous pouvons aujourd’hui dire que la concertation a été très bien menée et les quelques oppositions se sont vite résorbées. Aujourd'hui, je suis pleinement satisfait du parc de la Luzette et du sentier botanique qui y mène, qui constitue à lui seul un point d'attraction pour le village. Et je dois bien reconnaître que les 28.000 euros de revenus annuels liés à la location des terrains sont un plus non négligeable pour le budget de Saint-Saury!»

Nous sommes ravis que les choses se passent aussi bien à Saint-Saury et que l'energie eolienne qui y est produite profite à la commune pour la somme mirifique de 28.000 euros par an – ce qui est très peu quand on sait les profits qu’engrangent les producteurs. Mais s’ils sont contents avec ça…

Venez dans le Doubs, à la Côte d’Armont!

Dans le Doubs, la concertation ne s’est pas bien passée du tout et nous aimerions beaucoup que l’ADEME vienne réaliser un reportage sur ce qui se trame à la Côte d’Armont.  Nous aimerions aussi que l’ADEME se penche sur les questions de santé, de bruit, de rendement en zone peu venteuse et de nuisances paysagères. Afin que les lecteurs du webzine ADEME&Vous puissent disposer d’une information complète et non biaisée sur les tenants et aboutissants de la production d'energie eolienne dans leur région.

Reporters de l'ADEME, Nous vous attendons!

Ce bulletin d'humeur vous a-t-il interpelé et peut-il en intéresser d'autres? Commentez, partagez le!

Écrire commentaire

Commentaires : 1
  • #1

    Collectif Stopeole 11 (mardi, 30 mai 2017 01:18)

    L'ADEME envisage même 100% d'énergies renouvelables en 2050.
    Les jours sans vent et sans soleil, il faudra rester à la grotte avec le feu de bois et la lampe à huile.
    A moins d'installer en proportion équivalente à l'éolien et au solaire des centrales thermiques à charbon, gaz ou fioul bien polluantes et de mettre un masque à particules fines comme les chinois...